AccueilCoup de coeur

Coup de coeur

adulte

 Titres

 

Auteurs 

 

Types 

 

Résumés 

 

Couvertures 

Le cinéma de la Résistance

                              

 

    DVD

Durant la Seconde Guerre et à la Libération, la Résistance documente son action et utilise le cinéma pour réconcilier les français avec eux-mêmes. Ces documents exceptionnels sont accompagnés d'un documentaire inédit analysant les deux films les plus marquants de la période.

                                                     
 
                 

Nebraska

 

   Payne Alexander    DVD  

Un vieil homme, persuadé qu'il a gagné le gros lot à un improbable tirage au sort par correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain, à pied puisqu'il ne peut plus conduire. Un de ses deux fils se décide finalement à l’emmener en voiture. Pendant le voyage, le vieillard se blesse et l'équipée fait une étape forcée dans une petite ville perdue qui s'avère être le lieu où le père a grandi. C'est ici que tout dérape.

 
                 

Polyurbaine

 

 

 Tessot-Gay Serge 

   C.D   Après avoir exploré le free rock et créé deux albums rock/rap d'une noirceur d'apocalypse avec Casey, Zone Libre se colorise et devient PolyUrbaine. Une ode à la ville, où s'entrechoquent afro, rock, free beat et rythmes impairs sur lesquels viennent surfer les rappeurs Marc Nammour (La Canaille) et Mike Ladd. Leur monde en mouvement, glissant, est un refus affiché des carcans et du mercantilisme. La scène est un espace de liberté où la poésie et la musique n'ont que leurs propres règles. Un acte politique donc, doublé d'une énergie jubilatoire qui rejoue la vie, l'humain, ses contradictions et passions, laissant complètement hagard mais heureux !  
                 

Sonic Soul Surfer

 

  Seasick Steve    C.D   Auréolé de son triomphe dans les festivals et de son impressionnant succès outre-Manche, le bluesman mythique américain présente ici son septième album solo du haut de ses 73 ans. Enregistré dans sa ferme en Norvège aux côtés de son batteur de toujours Dan Magnusson, Sonic soul surfer distille des titres inoubliables mêlant blues rugueux, americana et country, pour un résultat détonnant.    
                 

The war room

  

  Public Service Broadcasting    C.D   Projet musical basé à Londres, et composé d'un ancien producteur du BBC World Service, John Samuelson, Public Service Broadcasting utilise des publicités, des archives et des sons de propagande dans ses morceaux. Les critiques ont été dithyrambiques à la sortie de l’album… pour s’en convaincre rendez-vous sur KEXP sur youtube.    
                 

Louis, Matthieu, Joseph et Anna Chedid

  Chedid Louis, Matthieu, Joseph et Anna   C.D  

Ils sont musiciens, de père en fils/fille. Ils ont d’abord organisé une tournée de concerts, en tribu, et enfin un album. Les titres de chacun sont réarrangés, partagés, chanté en chœur… Un projet musical et familial hors du commun, issu d’une famille incontournable de la chanson française.

 
                 

More signal more noise

 

  Asian Dub Foundation   C.D   Quatre ans après leur précédent album studio, A history of now, les anglais sont de retour. Un retour en grande pompe, à l'image du premier titre dévoilé Zig Zag Nation. Produit par Adrian Sherwood (Nine Inch Nails, Lee Scratch Perry) et enregistré aux Red Bull Studios à Londres, l'album promet un retour au son dub militant des débuts avec une nouvelle approche dans la composition.    
                 

Malefico

   

  Carrisi Donato    Roman policier  

Marcus enquête sur des meurtres de jeunes couples où les hommes sont rapidement exécutés et les femmes torturées. C'est l'occasion d'une nouvelle collaboration avec Sandra, l'enquêtrice photographe. En suivant la piste d'un médecin légiste plutôt louche, ils mettent au jour une secte et une ancienne clinique réservée aux enfants criminels. Un autre roman de Donato Carrisi atypique, à l’écriture soigné. Un nouveau turnover.

 
                 

Enterrez vos morts

 

  Penny Louise    Roman policier  

Armand Gamache tente de se remettre du traumatisme d'une opération policière qui a mal tourné. Mais un nouveau crime survient au sein de la Literary and Historical Society. La victime est un archéologue  connu  pour sa quête de la sépulture de Champlain. Un policier au suspens garanti doublé d’une documentation historique détaillée.

 
 
                 

La machine molle (Le ticket qui explosa, Nova express)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'après une histoire vraie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Meurtre au Mont-Saint-Michel

 

 

 

 

 

 

Carnets de thèse

 

 

 

 

 

 

 

 

L'art de l'essentiel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Petite bête qui monte, ça me terrorrifie (paroles d'enfants à un psychanalyste)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Bertrand Pégot-Ogier

 

 

 

Burroughs William 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

de Vigan Delphine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jaffredo Marie, Blaise Djian Jean

 

 

 

 


 

Rivière Tiphaine

 

 

 

 

 

 

 


Loreau Dominique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Didier Eric

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michaud Jean-Marc

 

Roman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Roman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


B.D

 

 

 

 

 

 


B.D

 

 

 

 

 

 

 

 

Documentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documentaire

 

Après avoir achevé Le Festin nu, William Burroughs s'est lancé dans une longue période expérimentale. Naît-alors le projet d'une œuvre ambitieuse et risquée qui prend la forme d'un triptyque : La Machine molle, qui paraît en 1961, Le Ticket qui explosa, écrit cette même année, et Nova Express, écrit en 1964. "Je tente de créer une mythologie nouvelle pour l'ère spatiale. Je sens que les vieilles mythologies sont définitivement brisées et ne sont pas adaptées au temps présent", disait Burroughs au sujet de cette trilogie. Norman Mailer y voyait "un Enfer qui peut-être nous attend, produit final et apogée de la révolution scientifique". Burroughs, comme Dante et Milton, s'est employé à représenter la position de l'homme dans l'univers, une position intenable, déchirante et absurde


L’histoire elle-même est simple. L’écrivain, après le succès fulgurant de son dernier livre « Rien ne s’oppose à la nuit », basé sur l’histoire « vraie » de sa mère, est assaillie par le doute face aux questions du public et de son entourage sur ce qu’elle va bien pouvoir écrire, après un tel succès…. ? Creuser plus encore dans son intimité ou pure fiction ? C’est là, qu’elle fait la rencontre d’une femme étrange, L, d’à-peu-près son âge qui travaille comme nègre dans la vie. Une femme qui va s’immiscer dans sa vie comme une sangsue, à l’insu de toute sa famille et de son entourage, et va vite l’entraîner en panne d’écriture, voire en dépression. Cette histoire de manipulation, aux airs de thriller psychologique, offre de nombreux niveaux de lecture…

 

 En 1936, sur le Mont-Saint-Michel, la petite Lucie est témoin d'un meurtre. Un geste trahit sa présence et elle se retrouve prise en chasse par le meurtrier. Tous les habitants la recherchent, alors qu'un inconnu rôde. Un dessin soigné aquarellé qui nous transporte dans une intrigue nous tenant en haleine jusqu’au dénouement.


 

Jeune enseignante, Jeanne quitte son collège de ZEP pour se lancer dans l'écriture d'une thèse. Elle déchante rapidement face au fonctionnement du monde universitaire : son directeur de thèse qui l'évite, la compétition académique, les étudiants candides de première année, les colloques ennuyeux, l'incompréhension des proches, etc. Une satire cruelle et hilarante au dessin minimaliste et coloré.    

 


 Jeter l’inutile et le superflu pour faire de l’espace en soi. Se délester du superflu, c'est aussi se délester de ses problèmes. Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. Comment ne pas s'encombrer de choses futiles pour libérer notre intérieur et alléger notre esprit. Dominique Loreau nous explique, sans nous effrayer, l'importance d'un retour à l'essentiel; le retour à soi-même. Une lecture inspirante qui porte à l’action. Ce livre vous permet de vous épanouir dans votre vie en allant à l'essentiel et en retirant tous les désagréments qui encombrent et nuisent à votre quotidien.

 

Éric Didier a été durant des années psychanalyste dans des centres de santé pour enfants en difficulté, avant d’ouvrir son cabinet à la Goutte d’or, à Paris, rencontrant des enfants de tous âges et de toutes origines. De temps en temps, il a griffonné les phrases qui l’avaient marqué, saisi ou hanté, après les séances. Aussi sincères que laconiques, drôles que cruelles, ces phrases d’enfant à mi-chemin du poème et de l’aphorisme en disent long sur le ressenti des enfants, leurs sentiments, leur lucidité et leur profonde quête d’identité. Vérités enfantines récoltées par Éric Didier et illustré par Tom Henni.

 


 Critique d’art, illustrateur, décorateur, marchand de tableaux pour subsister et pouvoir se consacrer à sa peinture, il partagea son temps entre son atelier d’Hennebont et Paris. Son œuvre puissante est tout entière consacrée à la Bretagne. Des expositions et sa participation régulière aux Salons jalonnent une carrière en devenir mais qui s’achève malheureusement pendant la guerre. Une palette colorée, une sensibilité très fine à la lumière, de larges aplats ou une facture très élaborée caractérisent la peinture de Pégot-Ogier. Il séjourna à plusieurs reprises au Faouët, venant travailler sur le motif et, ému par l’état de délabrement de la chapelle Saint-Fiacre et de son jubé, il entreprit d’alerter les autorités par l’intermédiaire du Breton de Paris, auquel il collaborait.